Indécence des hyper riches : trop c'est trop !



Les différents dossiers de l’été de Marianne m’ont atterré, et je ne parviens plus à digérer cette hypocrisie constante du gouvernement à propos de la crise sociale que traverse notre pays.

Woerth est mouillé jusqu’au coup dans une sombre affaire de gros sous ? On déchoit les français d’origine étrangère de leur nationalité pour occulter le débat. Liliane Bettencourt ne paierait que 20% d’impôts ? On vire des Roms.

Putain, mais des choses graves se passent en ce moment en France !

Parce qu’en économisant 60 millions d’euros par an grâce à la fraude légale, elle en paye combien, Liliane, des retraites de cheminots à 60 ans ? Mais c’est vrai, vous avez raison M. Sarkozy, elle avait bien besoin d’un bouclier fiscal, elle qui rame pour finir les fins de mois !

Quand est-ceque le gouvernement prendra à bras-le-corps le PROBLÈME des riches de ce pays ?

Je cite un extrait de Semaine Critique, le magazine de Franz-Olivier Giesbert, où Élisabeth Lévy répondait à Jean-Luc Mélenchon en ces termes :

Vous ne pouvez pas faire croire aux gens qu’ils sont pauvres parce qu’il y a des riches !

Je ne dirais pas ce que je pense de ce genre de réactions tant je souhaite rester poli sur ce blog. Mais arrêtez avec vos pensées préfabriquées ! Arrêtez de penser que plus les riches sont riches et plus les pauvres ont des grosses miettes ! Ce sont des mensonges ! Nulle part ces idées n’ont été vérifiées, c’est plutôt tout le contraire.

Les 0,01% des français les plus riches (plus de 82 000€ par mois) ont vu leur revenus augmenter de 40% en 3 ans de 2004 à 2007. [Chiffres Marianne 21 août 2010] Et le SMIC ? Ah ben il suit l’inflation, il n’y a pas d’argent… Pourquoi cette hypocrisie ?

Oui, madame Lévy, si les pauvres sont si pauvres, c’est parce que les riches pompent trop d’argent. Cela fait longtemps que la hauteur de la rémunération n’est plus liée à celle du mérite. Mais vous rendez-vous compte que les inégalités insupportables qui ont mené à la Révolution Française étaient incommensurablement moins scandaleuse ?? Pourquoi le peuple ne se soulève-t’il pas ? Pourquoi les coffres de Madame Bettencourt ne sont pas vidés par le peuple pour lui rendre son dû (600 millions de fraude fiscale en 10 ans, tout de même… Et je compte pas le bouclier fiscal).

De l’égalité des chances

Je sais pourquoi le peuple ne se soulève pas. Je ne suis pas naïf. Il ne se lève pas car il y a l’«égalité des chances»… Il ne se lève pas car il se dit qu’il a les mêmes chances que son voisin d’atteindre cette richesse, que la noblesse d’hier était faite d’un bloc et facilement identifiable, et que celle d’aujourd’hui est éparse et mouvante. Il ne peut pas en vouloir aux riches qui « méritent » leur richesse…

Laissez-moi rigoler. Vous m’expliquerez la différences entre l’aristocratie anté-révolution et la famille Bettencourt… Liliane n’a à aucun moment mérité sa fortune, à part le mérite de s’appeler Bettencourt. Il faudra qu’on m’explique comment, sachant ça, on peut soutenir décemment les mesures de réduction de l’impôt sur les successions. C’est vrai que c’est quand même plus juste que cette fortune bien méritée soit transmise génération après génération aux descendants qui le méritent, ne l’oublions pas !

Le capitalisme n’est pas compatible avec l’égalité. Le système économique capitaliste engendre le plus possible d’inégalité pour pouvoir bien fonctionner. À ce sujet je recommande la lecture d’un essai d’André Comte-Sponville, Le capitalisme est-il moral ?, qui apporte un regard très intéressant à cette question. L’argent attire l’argent, et le but de toute entreprise est de dégager de l’argent pour rétribuer les actionnaires. Comme le dit Comte-Sponville :

Le meilleur moyen d’être riche dans un système capitaliste, c’est de naître riche.

Effectivement, les self-made men, et les rags-to-riches stories, qui font le bonheur des américains, racontent sans cesse les histoires de ces exceptions qui confirment la règle. L’égalité des chances n’existe pas, elle est juste un artifice langagier qui permet de justifier l’INégalité des chances.

Le problème riche

Alors oui, monsieur Sarkozy, les riches représentent un véritable problème en France, oui leur impunité créé les inégalités. Non, ils ne méritent pas qu’on les appellent français lorsqu’ils fraudent le fisc, et font fuir les capitaux.

Pourquoi lorsque les inégalités sont les plus criantes de l’histoire de l’humanité (et je pèse mes mots), tapez-vous sur les plus faibles ?

Effectivement, les Roms c’est un sujet facile, tant ce peuple est déjà détesté. Et puis ils sont pauvres, ils sont sales (parce qu’ils sont pauvres), ils volent, etc. Accuser Liliane de voleuse c’est beaucoup plus délicat. Et puis voler des millions d’euros ça impressionne toujours moins que de voler un poulet rôti à l’arraché… Et puis le luxe ça fait rêver les français, ils ne peuvent pas détester nos riches. C’est beaucoup plus simple de détester un mendiant sale qui sent mauvais, et qui de surcroît habite une caravane insalubre…

Perspectives

Comment peut-on envisager l’avenir ? Penser à la décroissance de Paul Ariès ? Interdire la spéculation parasitaire comme le préconise Paul Jorion ? Réfléchir à l’impôt négatif ? À l’allocation universelle ? Bref, des solutions existent, autorisons-nous à les étudier plutôt que de déployer la haine de l’autre et de cristalliser les angoisses des français sur notre bouc émissaire nomade !

En bonus, une petite vidéo que je kiffe de mélenchon sur l’hyper richesse et le salaire maximum :

Melenchon cite Onfray : l’indécence et le revenu maximum
envoyé par max-moulin. – L’actualité du moment en vidéo.

Il y cite Onfray :

Il y a certes l’indécence de l’hyper-richesse ; mais plus encore une indécence à constater que la classe politique au pouvoir renonce à lutter contre elle

2 thoughts on “Indécence des hyper riches : trop c'est trop !

  1. Pingback: Twitted by romainriviere

  2. Pingback: Eva Joly veut supprimer les grandes écoles : NO WAY !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>